"Erosions" sculpture de Jonathan Bernard

Jonathan Bernard crée sur place, devant le public, la sculpture sur bois "Erosions" à partir d'un chêne déraciné lors d'une tempête. Elle prendra forme au fil des jours et deviendra une œuvre pérenne du château.

Publié le

Lors d’une tempête à Ranrouët, un arbre pluri centenaire est tombé. A partir des billots du tronc de cet arbre, Jonathan BERNARD proposera une nouvelle création. Faisant écho au château et son histoire, Jonathan souhaite «  donner un aspect minéral au bois  », comme l’érosion du temps à tailler la pierre du château. Jonathan BERNARD, après des études d’histoire ancienne à Angers, va se tourner vers la sculpture lors d’une rencontre avec un artiste-sculpteur. Il se passionne rapidement pour la taille directe, l’appréhension du volume du bois et de la terre. Il se rend compte de la continuité entre ces études historiques et ses réalisations artistiques. Aussi, les questions du temps et du rapport à la nature sont centrales dans sa recherche.

  • Du 12 au 15 avril : réalisation de l'oeuvre in situ, devant le public
  • Le 14 avril à 16h : rencontre avec l'artiste, une occasion d'échanger avec lui (gratuit, sur réservation)
  • Et toute l'année, découvrez cette oeuvre sur le site ainsi que l'oeuvre "Racines", également de Jonathan Bernard