Retour sur la journée réduction des déchets 

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets 2021, a été l'occasion pour Cap Atlantique de sensibiliser à une meilleure gestion des déchets en organisant, le 27 novembre dernier, la 1ère Journée dédiée à la réduction des déchets en partenariat avec les acteurs du territoire .

Publié le

1 355 kilos de déchets : c’est la quantité moyenne de déchets produits par un foyer sur le territoire en 2020. Si les ordures ménagères résiduelles diminuent, la quantité de déchets déposée en déchèterie progresse tous les ans : nous achetons plus et plus fréquemment, et les produits sont de plus en plus éphémères !

Face à ce constat, la réduction des déchets est une démarche essentielle afin:

  • d’économiser les matières premières épuisables ;
  • de limiter les impacts sur l’environnement ;
  • de diminuer le coût de gestion des déchets pour chacun.

Cap Atlantique a donc organisé la 1ère journée dédiée à la réduction des déchets en partenariat avec les acteurs du territoire et en présence de Claude Bodet, Vice-président de Cap Atlantique délégué aux équipements urbains chargé de l'eau potable, de l'assainissement et des déchets, d'Alain Fournier, membre du Bureau communautaire de Cap Atlantique délégué à la gestion des déchets, et de Soizic Leygonie, responsable de la Direction des déchets de Cap Atlantique.

Les objectifs étaient les suivants :

  • Sensibiliser le grand public à la réduction des déchets
  • Mettre en avant des acteurs locaux œuvrant en faveur de l’économie circulaire
  • Donner des astuces permettant de réduire la production de déchets au quotidien
  • Montrer ce qui peut être mis en œuvre pour prolonger la durée de vie des objets.

Plusieurs associations, des entreprises du territoire et le service déchets de Cap Atlantique se sont réunis à la salle Marcel Baudry, mise à disposition par la commune du Pouliguen, pour présenter leurs activités et donner des astuces pour limiter la production de déchets au quotidien.

Des ateliers ont aussi été proposés pour trouver des alternatives au « tout jetable », apprendre à réparer les objets cassés, mieux gérer les déchets …

A l’approche des fêtes des fins d’années, cette journée a été l’occasion de consommer de façon plus responsable, notamment en achetant des jouets issus du réemploi, des produits durables ou encore en apprenant à réparer soit même ses appareils électriques en panne.

Les acteurs locaux ayant participé à cette première édition étaient :

  • Nous Anti-Gaspi
  • Association Zéro déchet Saint Nazaire
  • Les créas de Luli
  • Repair café de la Presqu’île
  • La malle à rejouer
  • Woodstoch en gare
  • Pascal Gérard et Maryse Bidon
  • Marie-Annick Chadelle